Publié Le : mer, Déc 26th, 2012

Rwanda : les ambitions du secteur minier

Rwanda les ambitions du secteur minierEn croissance depuis quelques années, le secteur minier au Rwanda semble promis à un bel avenir. Entre l’année qui s’achève et l’an dernier, le pays aura enregistré environ 358 millions de dollars. Pour le secrétaire générale du ministère des ressources naturelles, le secteur minier du pays a pour ambition de réaliser des bénéfices de l’ordre de 400 millions de dollars à l’horizon 2017. Le ministère des mines pense pouvoir atteindre cet objectif si l’exécutif accepte d’en faire une priorité. il faudrait tout d’abord une évaluation poussée des ressources dont dispose le pays. Le Rwanda produit entre 8000 et 9000 tonnes de minéraux chaque année. Sa production principale est l’étain. A l’échelle planétaire, ce pays d’Afrique orientale est classé 8ème producteur d’étain fondu, avec une contribution équivalant à 1,5% de la production mondiale. En plus de l’étain, le pays possède des réserves minières exploitables en or, tantale et tungstène. Par ailleurs, les exportations minières du pays sont encore sujettes à controverse. Plusieurs observateurs soutiennent qu’une partie importante de ces ressources naturelles proviennent de la République Démocratique du Congo. Depuis le premier conflit armé à l’Est du Congo, Kinshasa n’a plus jamais repris le contrôle de ses provinces frontalières avec le Rwanda. Pour les partisans de l’intrusion rwandaise en RDC, Kigali a entretenu depuis un climat d’instabilité dans la région pour disposer en toute impunité des ressources minières de son voisin. Il s’agit particulièrement de l’or et du coltan. Le minerai le plus convoité reste cependant le coltan, un élément essentiel dans l’électronique et l’aéronautique moderne.

Le Congo posséderait entre 60% et 80% des réserves mondiales. Aujourd’hui encore le Rwanda est cité dans les rapports internationaux comme l’instigateur de l’actuelle rébellion à l’Est du Congo. Aux dernières nouvelles, c’est le président américain qui lors d’un discours a rappelé Kigali à l’ordre en lui demandant de suspendre toute aide au mouvement rebelle, M23.

A propos de l'auteur

Displaying 4 Comments
Have Your Say
  1. G.D dit :

    Ce qui continue à dire que le Rwanda exploite les richesses du Congo… sont les mêmes qui ne veulent pas admettre que le Rwanda soit fier et avoir des ambitions positives pour arriver à dépasser presque tous les pays africains dans: la technologie (internet), lutte contre la corruption, doing business, écologie, santé public, sécurité, ville propre et bien sécurisée au monde, premier mondial dont la femme participe dans tous les secteurs surtout politique etc… mais le Rda gère biens ses mines!

    • Alexis dit :

      Le nationalisme est positif s’il inspire et motive, mais devient néfaste lorsqu’il sombre dans l’aveuglement. Avec tous les fonds reçus de la part de la communauté internationale, le Rwanda aurait pu faire profiter l’ensemble de sa population de conditions de vie supérieures à ce qu’elles sont. Plutôt, M. Kagame a choisi de récompenser sa garde rapprochée sans promouvoir le développement concret, hors de ses discours. C’est un filou qui nuit à la population d’Afrique centrale.

  2. fidel Katombe dit :

    Il serait intéressant qu’on cite le nom du village rwandais où l’on exploiterait les mines.

  3. thierry dit :

    toute la region de Gitarama est riche en Coltan, c’est une richesse qui profite aux enfants qui font le ramassage a fleur de sol et le revendent a des compagnies, un adulte fait 100 euros de benef par semaine de travail en moyenne. ca ne vient pas du congo contrairement a ce qui est dit ici.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>