Publié Le : jeu, Oct 10th, 2019

Maroc: Le Roi installe un gouvernement ramassé pour plus de cohésion et d’efficacité

Le Roi Mohammed VI a installé mercredi le gouvernement le plus resserré de l’histoire récente du Maroc, comportant 23 ministres en plus du Chef du gouvernement, l’islamiste Saadeddine El Othmani, qui conduit désormais une équipe aux compétences plus convergentes, avec pour mot d’ordre la cohésion et l’efficacité.
Dans sa nouvelle architecture, marquée par la fusion de plusieurs départements et la réduction du nombre de portefeuilles, le nouvel Exécutif marque une rupture avec le cabinet pléthorique précédent. Ce dernier comptait une quarantaine de membres, dont beaucoup étaient désignés essentiellement pour satisfaire les ambitions des partis politiques.
Le Roi Mohammed VI qui avait insisté pour rompre avec cette logique improductive, avait demandé au Chef du gouvernement d’apporter un sang nouveau à l’Exécutif, en y intégrant des profils pointus en mesure de répondre efficacement aux défis qui se posent au niveau économique et social.
Ces orientations avaient été répétées avec insistance par le Souverain marocain dans son discours du trône du 29 juillet dernier, marquant ses 20 ans de règne, puis dans celui du 20 août.
Saadeddine El Othmani a réagi en formant un gouvernement qui fait une combinaison subtile entre les ministres aux étiquettes politiques et des technocrates aux qualités éprouvées sur le terrain.
Le Roi a en effet choisi les priorités: la réforme de l’éducation et de la formation, la lutte contre le chômage des jeunes, la réduction des disparités sociales et territoriales, la dynamisation de l’investissement. Il a aussi désigné les moyens pour atteindre ces objectifs: un gouvernement rassemblant des profils compétents et efficaces.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>