Publié Le : lun, Juil 8th, 2019

Le Benin et le Nigeria  intègrent la Zlec

Les présidents Nigérian et Béninois, Muhammadu Buhari et Patrice Talon ont signé dimanche l’accord portant création d’une zone de libre-échange continentale, lors de l’ouverture du sommet des Chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine (UA) à Niamey.

Avec le Bénin et le Nigeria, l’accord a désormais été signé par 54 des 55 pays du continent, tandis que le Gabon et la Guinée équatoriale ont déposé leurs instruments de ratification portant à 27 le nombre de pays l’ayant ratifié.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, le président en exercice de l’UA, a rappelé que « les efforts restent importants pour la mettre en œuvre et permettre l’augmentation des échanges africains, le développement de nos industries ».

« La Zlec n’est pas un programme isolé. Il forme un ensemble cohérent de mesures qui doivent permettre d’augmenter le niveau des exportations interafricaines. L’Afrique sera riche de ses matières premières lorsqu’elle sera capable de les transformer », a de son côté indiqué l’hôte du sommet, Mahamadou Issoufou.

Selon le ministre délégué marocain chargé de la coopération africaine, Mohcine Jazouli, la Zone de libre-échange continentale africaine est synonyme d’un nouveau cycle économique africain.

Mohcine Jazouli a indiqué que le ZLECAF sera l’une des plus grandes zones de libre-échange dans le monde avec un marché commun de 1,2 milliards de consommateurs et une classe moyenne naissante de 300 millions de personnes et des besoins sans cesse croissants.

« Cette Zone va propulser l’Afrique au niveau des acteurs majeurs de la mondialisation », a-t-il dit.

Pour porter et soutenir cette dynamique, le Maroc s’est lancé dans un programme d’investissements sans précédent, a-t-il rappelé, ajoutant que le Maroc innove et renforce les liens de coopération avec tous les pays africains qui partagent ce désir de l’émergence de l’Afrique.

Lors de la cérémonie d’ouverture du sommet, la Banque africaine d’exportation et d’importation (Afreximbank) a annoncé qu’elle financerait la Zlec à hauteur de 25 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>