Publié Le : lun, Nov 13th, 2017

Entretien en tête-à-tête de Mohammed VI avec l’Emir du Qatar dimanche à Doha

Arrivé dimanche en début de soirée à Doha, en provenance de l’Etat des Emirats Arabes Unis pour une visite officielle au Qatar, le Roi Mohammed VI a eu peu après, des entretiens en tête-à-tête avec l’Emir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani.

Après avoir accueilli son illustre hôte, à sa descente d’avion à l’aéroport international Hamad de Doha, l’Émir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani a offert une cérémonie d’accueil officielle en l’honneur du roi Mohammed VI.

Les deux chefs d’Etat ont tenu au « Diwan Emiri », une rencontre élargie à plusieurs hauts responsables des deux pays, avant un entretien en tête-à-tête au cours duquel ont été évoqués plusieurs sujets d’intérêt commun.

La réunion élargie s’est déroulée en présence, du côté qatari, notamment, du vice-Emir du Qatar, Cheikh Abdellah Ben Hamad Al-Thani et du ministre des Affaires Étrangères, Cheikh Mohamed Ben Abderrahman Al-Thani et du côté marocain, le conseiller du roi, Fouad Ali El Himma, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita et le Directeur Général des études et de la documentation, Mohamed Yassine Mansouri.

Le Roi Mohammed VI et l’Emir du Qatar ont notamment passé en revue les excellentes relations entre les deux pays et réitéré leur ferme volonté de consolider davantage la coopération bilatérale dans divers domaines.

Ils ont également échangé sur des sujets d’intérêt commun d’ordre régional et international.

La visite officielle du Roi du Maroc au Qatar au terme de celle qu’il vient d’effectuer aux Emirats Arabes Unis dans le cadre d’une mini-tournée dans la région du Golfe qui a pour objectif selon les observateurs, une nouvelle médiation du monarque chérifien dans la crise ayant éclaté en juin dernier entre le Qatar d’une part et l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes, Bahreïn et l’Egypte d’autre part.

Les dirigeants de ces quatre pays qui ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha, accusent leurs homologues du Qatar de soutenir les groupes terroristes et d’entretenir des liens très rapprochés avec le régime iranien, principal rival du Royaume saoudien dans la région.

La dernière visite du Roi du Maroc au Qatar, remonte au moins d’avril 2016, date à laquelle le souverain marocain avait effectué une précédente tournée de plusieurs jours dans plusieurs pays de la région du Golfe Arabe.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>