Congo : SIAT Gabon ouvre son capital aux investisseurs sous-régionaux

Congo SIAT Gabon ouvre son capital aux investisseurs sous-régionauxLa Société d’Investissement pour l’Agriculture Tropicale (SIAT Gabon) a lancé mardi à Brazzaville un emprunt obligataire, a rapporté une source officielle. Ce terme financier se définit comme un contrat par lequel l’entreprise reçoit une certaine somme d’argent de la part des souscripteurs des titres obligataires qu’elle a émis. Par exemple, dans ce contexte, l’administrateur de SIAT a indiqué que le holding, spécialisé dans l’agro-industrie, offre 30 % de son capital en vente. La société sera mise en bourse, a-t-il ajouté.

Cette opération de levée de fonds permet de vendre près d’1,17 million d’actions à raison d’environ 56 dollars l’unité. Soit un coût global de plus de 65 millions de dollars. Les avantages de cette opération pour les souscripteurs congolais sont multiples. En effet, les obligations correspondant à cet emprunt rapportent des intérêts qui favoriseront leur rémunération. Une assurance que l’administrateur n’a pas manqué d’apporter aux congolais en ces termes : « elle (l’opération) permet … à tous les investisseurs de bénéficier des dividendes à hauteur de 50% l’année et de participer aux orientations stratégiques de la société … ».

De surcroît, ces titres donnent le droit aux souscripteurs d’être remboursés à une échéance propre à l’emprunt. Mieux encore, en cas de faillite de l’entreprise, les porteurs de l’emprunt obligatoire sont remboursés avant les actionnaires. Tout ceci n’est qu’un moindre détail pour la spécialiste de l’agro-industrie puisqu’elle rassure qu’elle garde le contrôle de sa filiale afin de garantir la rentabilité pour les nouveaux investisseurs. Toutefois, même si SIAT Gabon se veut rassurante, il y a bien des contours, comme les aléas climatiques qui peuvent influencer la bonne marche de ses activités.

Somme toute, le Congo, en ouvrant ses portes à la SIAT après le Gabon et le Tchad, s’inscrit dans la promotion de l’économie de la sous-région Afrique centrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.