Togo : Attijariwafabank remporte l’appel d’offre de la BIA

Togo Attijariwafa remporte l’appel d’offreMoyennant un chèque de plus de 26 millions de dollars, le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank a été retenu pour la reprise de la Banque internationale pour l’Afrique au Togo (BIA Togo), comme l’a annoncé en exclusivité l’hebdomadaire  Jeune Afrique sur son site . En effet, Attijari wafabank serait parvenue à coiffer au poteau la banque panafricaine Ecobank dans le processus de privatisation de la BIA. Lancé une première fois en 2008, ce long processus de privatisation de 4 établissements bancaires publics, dont la BIA, a connu des fortunes diverses. Le comité de privatisation, présidé par un ancien ministre togolais a ainsi clos la procédure le mardi 12 mars dernier. A ce jour, seuls 2 des 4 établissements financiers ont été cédés, à savoir la Banque Togolaise pour le Développement (BTD) et la BIA. S’agissant de cette dernière, selon le montage prévu, l’Etat, qui possédait 69% des parts, en a vendu 54 %, lui en restant donc 15 %. Quant aux 31 % de reliquat, ils devraient être répartis entre les privés et les salariés. Une source proche du dossier, citée par l’hebdomadaire Jeune Afrique  a confirmé vendredi dernier  qu’ Attijariwafa Bank aurait remporté l’appel d’offre pour la BIA. En attendant la validation de l’opération par les autorités monétaires de la région ouest-africaine, il y a lieu de savoir que la sélection n’était pas évidente : en termes financiers, certaines éléments offerts par Ecobank pouvaient sembler  plus avantageux que l’offre marocaine, comprise entre 19 et 30 millions de dollars avec garantie de passif.

Par exemple, Ecobank avait proposé un montant plus important ;cependant  la banque panafricaine ne souhaitait pas reprendre le siège de la BIA Togo, qu4attijariwafabank proposait de reprendre; montrant ainsi son intention de s’investir à long terme dans le pays. C’est ainsi que la banque Marocaine a été préférée. En somme, au nombre des établissements bancaires publics privatisés au Togo se compte aujourd’hui la BIA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.