Gabon : pénurie de la farine SMAG

Gabon Société Meunière et AvicoleLa Société Meunière et Avicole du Gabon (SMAG), traverse actuellement une forte situation de crise en matière de farine. C’est depuis quelques mois que la denrée tant prisée par la population gabonaise se fait de plus en plus rare. Sur les grandes surfaces, on aperçoit à peine quelques sacs signés SMAG, provenant certainement des derniers stocks. Crée depuis près de 45 ans, la SMAG possède aujourd’hui une capacité de production de 340 tonnes de blé par jour. La farine SMAG est courtisée par la base populaire parce qu’elle coûte moins chère ; cependant avec la pénurie sur le marché, le prix du produit commence à prendre du galon. Les commerçants et les consommateurs se plaignent et attendent impatiemment le retour en abondance de ce produit de base pour la consommation gabonaise. La pénurie est due aux difficultés financières que l’entreprise traverse. La première raison avancée par les représentants de la SMAG est la grève qu’a essuyée l’unité de production. Au cours des 5 jours qu’a durée la grève, en décembre dernier, les machines ont été aux arrêts. Dès lors, les stocks sur le marché et en magasin ont été quasiment consommés. Le redémarrage des activités se fait donc progressivement et les consommateurs devront attendre qu’un nouveau régime stationnaire s’établisse. En plus de la grève qui a paralysé l’usine, la SMAG a été confrontée à des problèmes techniques importants. Le service technique s’évertue à corriger définitivement les problèmes rencontrés. Selon un responsable de l’entreprise, cette dernière serait actuellement en période de réapprovisionnement. A en croire les derniers communiqués, la SMAG met tout en œuvre pour reprendre sa place de leader sur le marché gabonais. Elle est une société de droit gabonais disposant d’un capital de 8,1 millions de dollars. En marge de la farine de blé, elle produit également des aliments pour bétail, des œufs ainsi que des poussins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.