Nigeria : vers un classement économique meilleur

goldman-sachs-nigeriaSelon les prévisions de Goldman Sachs, d’ici 2050, le Nigeria sera classé la 12ème plus grande économie du monde devant les géants actuels comme le Canada ou l’Italie. Il aurait un Produit Intérieur Brut (PIB) équivalent à ce que présente presque la Chine de 2010. Autrement dit, son PIB s’élèverait à 4,906 milliards de dollars américains, soit une multiplication par plus de 22 puisque l’actuel s’élève à 217 milliards de dollars américains.
La richesse moyenne par habitant s’élèverait à 12,591 USD, soit l’équivalent d’un brésilien ou d’un turc moyen. Cette prévision de croissance n’est-elle pas exagérée ? Surtout si l’on sait que, dans une large mesure, c’est pour le moment le pétrole qui tire la croissance nigériane. En effet, les indicateurs traditionnels ne semblent pas montrer une influence majeure de l’économie nigériane sur les autres économies africaines. Par exemple, selon les estimations de la Banque Mondiale (BM), les migrations des pays voisins vers le Nigéria seraient très modestes. Sa balance commerciale resterait faible puisqu’il n’aurait été que la destination de 1% seulement des exportations de la région entre 2008-2010. Aussi, d’après les estimations du Fonds Monétaire International (FMI), les chocs sur le PIB du Nigéria auraient un impact négligeable sur celui des pays voisin. Par contre, toujours selon le FMI, seul son choc inflationniste serait sensiblement corrélé à l’inflation des pays voisins. À la lumière de notre propos précédant et, sachant qu’un développement réellement durable repose sur certains facteurs comme la diversification de l’activité économique, une division progressive du travail et de la connaissance ainsi qu’un climat favorable à l’entreprenariat de sorte à maximiser le potentiel de création d’entreprises dans le secteur formel, le Nigéria apparaîtrait bien loin du rang de 12ème économie mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.