Gabon : Deux nouveaux blocs pétroliers pour Perenco

gabon-PerencoLa multinationale française Perenco vient d’acquérir deux nouveaux blocs pétroliers au Gabon. C’est le ministère gabonais du pétrole, de l’énergie et des ressources hydraulique qui a rendu publique l’information. Les blocs se situent aux larges du Port-Gentil, dans la province de l’Ogooué Maritime, à l’ouest du bassin pétrolier gabonais. Les deux blocs réunis couvrent au total une superficie d’environ 1285 km2. Les deux blocs ont été respectivement baptisés « Mono n G4-241 » et « Nkouene n G4-242 ». Selon les premières estimations, l’exploitation des blocs nécessiteront un investissement de près de 50 millions de dollars. Pour le ministre de tutelle, ce nouveau contrat témoignent de l’intérêt porté par la compagnie pétrolière en la stabilité politico-économique et au bon climat des affaires qui prévaut au Gabon. Au cours de la dernière année, il s’agit du quatrième contrat que la compagnie signe avec l’Etat gabonais. Actuellement, troisième producteur de pétrole au Gabon après Total et Shell, Perenco compte augmenter sa part de production sur les prochaines années. Avec près de 230000 barils produits par jour, le pétrole est la première source de revenu pour l’Etat gabonais, à hauteur de plus de 60%. Sa production représente près de 80% des exportations nationales et environ 40% du PIB. Pour l’heure, la flambé des prix dans le secteur demeure favorable à l’économie du pays. Néanmoins, ce dernier reste fortement dépendant du pétrole et donc soumis à sa volatilité. Libreville a lancé plusieurs chantiers pour la diversification de l’économie nationale; le pays mise particulièrement sur le secteur des services comme nouveau pôle de développement. Cependant, il convent de signaler que la maturité effective de la diversification économique est prévue pour 2020. Entre temps, le pays doit rester attentif et espérer que le cours de l’or noir sur le marcher reste haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.