Bénin : Standard & Poor’s change de perspective

Bénin Standard & Poor’s change de perspectiveL’agence de notation Standard & Poor’s (S&P) a négativement modifié sa note sur la perspective de l’économie béninoise. Elle est passée de stable à négative. S&P a justifié sa décision par le retard accumulé dans la réalisation des réformes promises par le gouvernement. Cette situation peut conduire à un affaiblissement de la politique budgétaire du Bénin. Par conséquent, l’agence de notation estime que la note souveraine du Bénin a une chance sur trois d’être abaissée au cours des 12 prochains mois. Actuellement, la note béninoise est un B/B à long et court terme. Cette cote a été confirmée par S&P malgré la modification de la perspective. Profitant de la même occasion, l’agence de notation a évalué le risque de transfert et de convertibilité (T&C) à BBB-. Cette note signifie que la Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pourrait limiter l’accès du Bénin aux devises étrangères dans l’unique cas du service de la dette. S&P a été particulièrement agressive envers le Bénin. Dans un communiqué, elle a déploré le retard des réformes-clés. Ces changements devaient concerner la fiscalité, l’environnement des affaires et la gouvernance dans différents secteurs (coton, Port, …). Mais, pour S&P, il faut d’abord un leadership fort à la tête du Bénin et une cohésion sociale avant de réaliser ces réformes. C’est ce qui manque au Bénin d’après l’agence de notation. A part les réformes, l’agence de notation a constaté un recul dans la transparence du processus d’élaboration des politiques publiques. En plus, S&P affirme que les mêmes procédures sont moins prévisibles.

Ce genre de caractéristiques ne joue pas en faveur de la note souveraine. Selon les prévisions calculées par S&P, la croissance du PIB réel par béninois va demeurer en dessous d’1 % en 2012 et dans les années suivantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.