Le Bénin sous la menace d’une disqualification par le MCA

Le Bénin pourrait perdre sa seconde éligibilité au Millenium Challenge Account (MCA).  Ce programme américain de développement durable est très regardant sur la bonne gestion des acquis, ce qui n’a pas été le cas pour le port de Cotonou. En fait, le MCA, qui est un financement, est attribué par la Millenium Challenge Corporation (MCC). Ce dernier est un programme de soutien des projets contribuant à la lutte contre la pauvreté et au développement durable. Depuis octobre 2011, le Bénin a accédé pour la seconde fois, au MCA. Lors de la précédente exécution du même programme, cet Etat avait bénéficié de 600 millions de dollars américains de financement. De cette somme, 180 millions de dollars américains ont été investis dans le port de Cotonou. Il s’agissait de le doter  d’infrastructures modernes. De la sorte, le port allait enfin être conforme aux normes internationales. Mais, jusqu’à présent, la plate-forme ne satisfait toujours pas à ces standards. Une caractéristique qui risque de disqualifier le Bénin lors de la visite des représentants du MCC, prévue le mois prochain. En fait, cette inspection sera menée par des experts. Ces gardes-côtes vérifieront si le port satisfait à la norme internationale de sécurité IPSP. Sans ce préalable, les navires provenant de ce port seront l’objet de tracasseries une fois arrivés aux ports européens ou américains.

La réputation du Bénin est donc doublement en jeu : d’abord, en ce qui concerne son sérieux devant le MCC et, ensuite, par rapport à ses relations avec les plates-formes portuaires internationales. Le gouvernement s’est tout de même engagé à rectifier le tir. Mais, en un mois, le délai semble court. Lors de la première éligibilité du Bénin au MCC, le MCA devait être injecté dans 4 domaines : l’accès aux services financiers, au marché, à la justice et à la propriété foncière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.