Cap-Vert : des projets d’investissements avec les Canaries

Le président du gouvernement régional espagnol des îles Canaries, Paulino Rivero Baute, était en visite la semaine dernière dans la capitale capverdienne, Praia. L’occasion pour le dirigeant d’annoncer des investissements à venir. C’était lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre capverdien que M. Rivero Baute a fait part des projets de l’archipel espagnole. Pour ce faire, les Canaries décaisseront 50 millions d’euros (62,5 millions de dollars américains) entre 2014 et 2020. Cette somme servira à investir dans différents domaines. Ceux-ci sont à définir lors de la poursuite des travaux prévue au premier trimestre 2013. Néanmoins, selon certaines indiscrétions de l’autorité espagnole, le transport figurera parmi les secteurs d’investissement. Etant assez proches du point de vue géographique, les deux ensembles d’îles étudient souhaitent améliorer leurs voies de liaisons autant maritimes qu’aériennes. L’idée est de mettre sur pied des entreprises mixtes prestant dans ce sens. En dehors du précédent domaine, les deux archipels entendent coopérer dans les sources d’énergies vertes, la communication, l’administration territoriale et la formation. Si elles se concrétisent, ces initiatives ne feront que grossir le chiffre déjà bien significatif des sociétés des Canaries sur l’Etat ouest-africain. En effet, son archipel partenaire compte actuellement 60 entreprises, lesquelles se caractérisent par la diversité de leurs vocations. Au-delà des Canaries, le Cap-Vert entretient de bons rapports avec le Royaume d’Espagne. Régulièrement, le pays européen soutient certains projets sur le territoire capverdien. Ainsi, il y a 4 ans, l’Espagne avait soutenu une initiative de mobilisation de la diaspora capverdienne en vue de lui faire découvrir les opportunités d’investissement au niveau local.  C’est aussi le cas de l’augmentation des surfaces irriguées du bassin capverdien de Ribeira Grande en 2009.

Un autre fait soutenu par l’Espagne. Quant à la collaboration entre le Cap-Vert et les Canaries plus précisément, elle date d’environs 3 décennies et a porté sur le commerce avant que les deux gouvernements ne s’engagent officiellement dans un partenariat. C’était alors en 1999.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.