RD Congo : le PAM détruit des tonnes de vivres avariés

Le Programme alimentaire mondiale (PAM) vient de détruire une quantité impressionnante de vivres à Kindu, dans le Maniema, une région à l’Est du Congo. En effet près de 13 tonnes de vivres ont été jugées impropres à la consommation humaine et détruites par le PAM. « Cette destruction de céréales et de légumineuses impropres a été effectuée par immersion par les structures spécialisées de l’Etat congolais. Ces vivres étaient arrivés à Kindu en juin 2011 par barge. Une partie de la cargaison avait été endommagée par des voies d’eau durant le transport », a précisé Fabienne Pompay, la chargée de communication de PAM en République Démocratique du Congo (RDC). Cette déconvenue est survenue au cours du transport des vivres vers le Maniema. Ce type de transport reste un grand défi logistique et il arrive que les conditions de transport ne soient pas adéquates. Quant à l’Office congolais de contrôle (OCC), ils avaient effectué des contrôles sanitaires sur cette cargaison et leur rapport indiquait l’état détérioré de la cargaison et devant être détruite. Par ailleurs l’une des raisons évoquées pour justifier cet acte qui semble choquer l’opinion publique en raison de la famine qui sévit sous d’autres cieux, est qu’il arrive que le temps du trajet dépasse les prévisions.

Toutefois cet incident ne doit pas ternir ou écorcher l’image du PAM qui a tout de même apporté une assistance alimentaire à plus de 3 millions de personnes en RDC dont 1 million d’enfants à travers les cantines scolaire dans 8 des 11 provinces du pays. Pourvu donc que de tels incidents ne se reproduisent plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.