Diplomatie : La R.D.Congo peut compter sur la Belgique

Au vue du bilan d’un court séjour et en visite officielle en  RDC du Vice-Premier Ministre belge et ministre des Affaires Etrangères, les relations entre l’ancien colonisateur et Kinshasa sont excellentes. En effet, le soutien belge au gouvernement congolais a sauté aux yeux. Principal coup d’éclat, c’est l’annulation, à la date du lundi dernier, d’une partie de la dette congolaise d’environs 500 millions d’euros (773 millions de dollars américains), soit 97 % du total. Cette décision est « le fruit de l’effort des congolais » selon le diplomate belge, faisant certainement allusion à la meilleure gestion des finances en RDC ; ce qui pousse généralement les partenaires étrangers à annuler les dettes pour soutenir le développement. Dans la même optique, M. Vanackere a annoncé qu’un montant de 75 milliards d’euros (105 milliards de dollars américains) a été réservé pour soutenir des investissements belges en RDC. Ce financement, qui constitue une mesure incitative non négligeable, ne tardera sûrement pas d’avoir des retombées palpables. Par ailleurs, la Belgique sera bel et bien présente lors du processus électoral en RDC, lequel s’étendra de fin 2011 à début 2013.        Un accompagnement marqué par le décaissement de 16 millions d’euros (22 millions de dollars américains) à cet effet.

Vraisemblablement, la RDC a de la valeur aux yeux de la Belgique, laquelle la soutient amplement. Ce qui pose, très logiquement, la question de la contrepartie. Car, nul ne l’ignore, en politique, ce sont les intérêts qui priment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.