Afrique du Sud : Exim Bank finance la construction d’une centrale électrique

L’Afrique du Sud vient de décrocher une subvention importante à son programme énergétique. En effet, ce lundi 30 Mai, Eskom, la compagnie nationale d’électricité en RSA, a fait savoir, par voie de communiqué, qu’elle bénéficiera d’un crédit d’un montant de 800 millions de dollars américains consenti par Exim Bank, une banque américaine d’import-export. Cette somme entrera dans  la construction de la centrale électrique à charbon de Kusile dans le Mpumalanga (Est).

Ce prêt américain n’est pas anodin car c’est une entreprise de la même nationalité qui va prendre en charge les services d’ingénierie de ce chantier. Selon les prévisions, la centrale de Kusile va produire 4800 MW de puissance électrique, soit quasiment le dixième des 50 000 MW que le programme énergétique sud-africain s’est fixé comme objectif de générer. Ce, afin de doubler les capacités électriques du pays. Néanmoins, étant à base de charbon, cette centrale ne va pas échapper aux critiques des écologistes à cause des émissions des gaz à effet de serre. Mieux, les verts auront même une occasion en or de faire entendre leur voix. Et ce, lors du prochain sommet de Durban sur les changements climatiques, qui aura lieu à la fin de l’année.

Quoi qu’il en soit, avec cet appui, la centrale de Kusile a marqué des pas de géants dans sa concrétisation car sa facture, estimée à 14 milliards d’euros, pose à juste titre le problème de sa prise en charge. De la manière dont le gouvernement sud-africain a su négocier cette subvention, il fera de même pour le reste des initiatives entrant dans ce vaste programme. Et, ainsi, l’Afrique du Sud s’évitera des crises énergétiques comme celle de 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.