Togo : Nouvel allègement de la dette

Décidément, le Togo est amplement soutenu par le Club de Paris. Celui-ci vient de décider, à nouveau, d’annuler une partie de la dette extérieure togolaise ; cette fois-ci, à hauteur de 101,1 millions d’euros (66,3 milliards de FCFA – 135 millions de dollars américains). Cette opération s’est concrétisée suite à la signature, mercredi dernier à Lomé, des documents y relatifs par l’ambassadeur de France au Togo, M. Dominique Renaux, et le ministre togolais de l’Economie et des Finances, M. Adji Ayassor.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Club de Paris a été fidèle à ses promesses. En effet, en décembre dernier, lorsque le Togo avait atteint le point d’achèvement de l’initiative en faveur des Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) et avait, de ce fait, bénéficié d’une annulation à 90 % de sa dette extérieure (203 millions de dollars), le groupe de créanciers, en collaboration avec les institutions de Bretton Woods, avait exprimé son intention d’accorder au pays ouest-africain un allègement supplémentaire. Celui-ci se ferait alors sur une base bilatérale et équivaudrait à une somme de 404 millions de dollars. C’est donc dans ce cadre que cette dernière annulation intervient.

Cette décision arrive à un très bon moment pour le Togo. D’abord, parce que les autorités du pays veulent assainir, de manière définitive, les finances publiques. En outre, du fait que le Togo est en pleine relance économique. Enfin, le gouvernement ayant initié des grands travaux sur toute l’étendue du territoire national, les capitaux sont vraiment précieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.