Publié Le : mar, Août 18th, 2020

L’armée nigérienne libère 11 otages de Boko Haram dans le sud-est

Onze villageois, dont quatre enfants détenus en orages par Boko Haram, ont été libérés lors d’une opération menée par l’armée nigérienne dans le bassin du Lac Tchad, en territoire nigérian, ont annoncé lundi des autorités locales.

Les 11 et 12 août, onze Nigérien avaient été enlevés dans deux villages de la commune de Gueskérou, bordant le Lac Tchad, dont les rives sont partagées entre le Niger, le Tchad et le Nigeria.

«Les otages ont été libérés par nos soldats dans la partie nigériane du Lac Tchad, près d’une base de Boko Haram. Il s’agit de onze personnes parmi lesquels trois femmes et quatre enfants (dont deux bébés) enlevés en août par le groupe terroriste Boko Haram», a indiqué à la presse Yahaya Godi, secrétaire général du gouvernorat de la région de Diffa (Sud-Est).

«Les ravisseurs ont été traqués par nos militaires qui ont réussi à libérer les otages alors que leurs familles s’apprêtaient à leur verser une rançon de deux millions FCFA (3.000 euros)», selon la télévision publique nigérienne qui a montré des armes et des munitions saisies des ravisseurs appréhendés.

Les prises d’otages contre versement de fortes rançons sont fréquentes dans la région de Diffa, exposée depuis cinq ans aux raids meurtriers des jihadistes de Boko Haram et de l’Iswap. Parmi les victimes, plusieurs étaient des volontaires de l’ONG française Acted qui opèrent dans la région de Diffa abritant, selon les Nations unies, 300.000 réfugiés nigérians et déplacés pourchassés par les jihadistes.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>