Afrique du Sud : L’ANC attend ce mercredi la réponse de Jacob Zuma sur sa démission

Le Congrès national africain (ANC), le parti au pouvoir en Afrique du Sud, a décidé mardi de «révoquer» le président Jacob Zuma et annoncé que le chef de l’Etat donnerait sa réponse ce mercredi.

Le Comité national exécutif (NEC), organe de décision de l’ANC, «a décidé de rappeler son camarade Jacob Zuma», a déclaré le secrétaire général de l’ANC, Ace Magashule. «Nous ne lui avons donné aucune date butoir» mais «je sais que le président va répondre demain» mercredi, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse à Johannesburg.

Le président Zuma n’est pas contraint constitutionnellement de se soumettre à la décision de son parti. Mais s’il refuse d’obtempérer, le parti peut saisir le Parlement et voter une motion de défiance. L’ANC a d’ailleurs annoncé sa volonté d’engager «les procédures parlementaires nécessaires qui découlent des cette décision».

Selon Magashule, le président Zuma, dont le second et dernier mandat expire en 2019, aurait réclamé un délai de «trois à six mois» avant de quitter le pouvoir, le temps pour lui de participer au prochain sommet des Brics (Brésil/ Russie/Inde/Chine et Afrique du Sud) qui doit avoir lieu à Johannesburg dans les mois à venir, mais sa demande a été rejetée par le NEC.

Jacob Zuma est empêtré dans de nombreux scandales de corruption qui ternissent l’image de l’ANC, le parti fondé par le défunt Nelson Mandela. A l’approche de nouvelles échéances électorales, le parti se dit «déterminé à restaurer l’intégrité des institutions publiques, créer la stabilité économique et relancer l’économie de façon urgente».

L’autorité du président Zuma a commencé à vaciller depuis l’élection en décembre de Cyril Ramaphosa qui lui a succédé à la tête de l’ANC. En cas de démission du président, c’est ce dernier qui le remplacera, a confirmé  Magashule.

Lundi soir, Cyril Ramaphosa avait déjà rencontré Jacob Zuma pour lui demander de se démettre dans les quarante-huit heures. Mais il s’est heurté à une fin de non-recevoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.