Publié Le : ven, Oct 13th, 2017

L’ex-ministre tchadienne de l’Aviation entendue pour un trafic présumé d’immatriculation d’avion

Une ex-ministre Tchadienne a été entendue ce mercredi par la police à N’Djamena, pour une affaire liée à un détournement présumé d’immatriculation tchadienne d’un avion retrouvé en Syrie.

Mme Haoua Acy, anciennement ministre de l’Aviation et de la météorologie, limogée fin septembre, sans qu’aucune raison ne soit officiellement avancée, a été entendue dans l’affaire concernant un trafic présumé d’immatriculation d’un avion américain, utilisé aujourd’hui par la compagnie aérienne nationale syrienne.

Cette affaire avait été révélée par La Lettre du Continent et a permis à la police d’arrêter plusieurs responsables, dont un représentant d’une compagnie aérienne tchadienne, Air inter One, ainsi que le directeur général de l’Autorité de l’aviation civile (ADAC), Moustapha Abakar. Ce dernier a été libéré après avoir été entendu par les policiers, mais il a été révoqué de son poste par les autorités du pays.

L’affaire a débuté par une plainte contre X début septembre du DG de l’ADAC, affirmant que la compagnie tchadienne Air Inter One aurait frauduleusement attribué une immatriculation à un Airbus Cargo A340, pour être convoyé vers la Syrie.

D’après la Lettre du continent, l’enquête de la police tchadienne sur instruction de la présidence, porte notamment sur l’inscription, sous le sceau de l’ADAC, mais sans son autorisation, d’un certificat de transport aérien d’Air Inter One pour cet Airbus A340, avec l’attribution d’une immatriculation tchadienne. L’ambassade américaine au Tchad aurait saisi le gouvernement tchadien après des investigations par les services américains.

Selon les révélations du journal français cet avion immatriculé au registre fédéral américain, puis établi au Kazakhstan pour une compagnie émiratie en 2016, aurait ensuite fait étape à Téhéran possiblement sous immatriculation tchadienne pour se retrouver début 2017 à Damas, repeint aux couleurs de la Syrian Arab Airlines, avec une immatriculation syrienne définitive YK-ASA.

En Syrie, l’aéronef relooké est apparu dans une vidéo de l’agence syrienne d’information Sana, ajoutée sur YouTube le 12 avril 2017, lors de sa présentation à Damas en présence d’officiels du régime.

Le Tchad a été placé le 25 septembre dernier avec la Corée du Nord et le Venezuela, sur la liste des pays visés par le décret migratoire américain interdisant de façon permanente le franchissement des frontières américaines aux ressortissants de ces pays.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>