Publié Le : mer, Déc 28th, 2016

La présidentielle somalienne reportée à janvier 2017

L’élection présidentielle en Somalie, initialement prévue pour le 28 décembre courant, a été reportée pour la quatrième fois consécutive, à janvier 2017, à cause de litiges relatifs aux élections de la chambre basse et de la chambre haute du Parlement, ont rapporté des responsables somaliens.

Des Somaliens ont exprimé sur les médias sociaux des inquiétudes concernant les ajournements répétés depuis septembre dernier, de l’élection présidentielle, malgré les pressions de la communauté internationale.

Selon des sources proches du Forum des dirigeants nationaux, auquel appartient le président sortant, Hassan Sheikh Mohamud, ainsi que de hauts responsables et dirigeants des Etats fédérés, l’élection aurait lieu en janvier 2017, mais la date exacte du jour «J» n’a pas été révélée.

Les parlementaires nouvellement élus ont prêté serment ce mardi à Mogadiscio, la capitale du pays, au terme d’un processus de vote complexe qui a duré plus de deux mois.

Le nouveau parlement a été installé sous très haute protection à Mogadiscio, dans un contexte d’insécurité toujours très élevé. Ce sont ces parlementaires qui doivent élire un président par un vote à bulletin secret, mais la date du scrutin n’est pas encore connue.

Les 275 députés devaient initialement être élus au suffrage universel. Mais dans ce pays de la Corne de l’Afrique privé d’Etat central depuis 25 ans et ravagé par la guerre civile, le manque d’infrastructures, l’insécurité et l’omniprésence des clans ont finalement conduit à un scrutin différent et assez original.

Quelque 14.000 électeurs délégués – sur les 12 millions de Somaliens – ont voté entre octobre et décembre pour des candidats généralement choisis à l’avance par consensus et représentant chaque clan ou sous-clan.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>