Un négociateur de paix de l’opposition assassiné à Maputo

jeremias-pondecaUn membre du principal parti mozambicain de l’opposition «Renamo» et négociateur aux pourparlers de paix, Jeremias Pondeca a été tué par balles samedi à Maputo, par des hommes non identifiés, a annoncé dimanche son parti, à la veille de la reprise des négociations de paix avec le gouvernement.

« Une nouvelle fois, un de nos membres a été atteint par les balles assassines des ennemis de la démocratie », a indiqué la Renamo dans un communiqué.

Alors qu’il était sorti faire un footing, Ponceda, ancien député et membre haut placé de son part, a été tué par balles par des hommes armés non identifiés. Ce meurtre n’avait pas encore été confirmé dimanche, par les autorités policières.

Jeremias Pondeca, 55 ans, avait été nommé par la Renamo pour participer aux pourparlers de paix organisés depuis fin mai dans la capitale pour tenter de mettre fin au conflit qui oppose les troupes gouvernementales au bras armé de l’opposition dans le centre du Mozambique.

La Renamo, ancienne rébellion de la guerre civile mozambicaine (1976-1992), réclame le contrôle de six des 11 provinces du pays et la réintégration de ses hommes dans l’armée et la police.

Les pourparlers de paix devaient reprendre ce lundi après une suspension de dix jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.