Djibouti, berceau du second centre logistique du PAM en Afrique

Ce lundi 14 Mars, les  travaux de construction du nouveau centre logistique humanitaire du Programme Alimentaire Mondial (PAM) de l’ONU ont été lancés à Djibouti. En présence de nombreuses autorités locales et internationales, le président djiboutien, Ismaël Omar Guelleh, a, lui-même, procédé à la pose de la première pierre de ce qui sera la seconde base logistique du PAM en Afrique, après celle du Ghana.

Pour les besoins de construction, l’Etat djiboutien a concédé au PAM un terrain de 4 hectares et a soutenu ce projet moyennant une enveloppe de 1,2 millions de dollars américains. Ce financement se greffe aux 6 millions de dollars américains décaissés par le PAM, soit un total de 7,2 millions de dollars américains. Ce budget permettra l’édification d’un entrepôt d’une capacité de stockage de 30 000 tonnes d’aliments. Celui-ci ne servira pas uniquement au PAM mais également aux autres agences onusiennes ou à des ONG qui mèneront des actions similaires dans la région à l’instar de l’acheminement de l’aide alimentaire en faveur des éthiopiens.

Le choix du PAM sur Djibouti n’est pas anodin. Ce pays a su séduire l’organisation onusienne grâce à ses capacités portuaires stratégiques. En effet, à partir du port de Djibouti, les vivres peuvent facilement atteindre le Nord de la Somalie ou les autres ports de Somaliland et de Puntland par exemple. En plus, le centre logistique bénéficiera d’une exonération des taxes douanières au port de Djibouti. Ce qui permettra au PAM d’être plus efficace dans cette sous-région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.