Le Zimbabwe construit une nouvelle centrale électrique pour réduire les délestages

Switch yard insulators at Power station, close-upPour réduire les délestages dans le pays, une société zimbabwéenne a signé ce jeudi, un contrat de 1,1 milliard de dollars avec la compagnie publique chinoise State Construction Engineering Corporation pour la construction d’une centrale électrique de 600 mégawatts.

Cette première phase de 600 MW qui fonctionnera au charbon est la première de quatre phases, c’est donc un projet énorme pour le Zimbabwe. C’est l’un des plus grands projets jamais réalisés au Zimbabwe, a déclaré Stuart Perry, PDG de la Pan-African Energy Resource (PER Lusulu Power Company), au cours d’une conférence de presse dans la capitale Harare.

« Nous avons l’intention d’entamer les travaux en début d’année prochaine. La première phase de devrait être achevée en 2019 », a-t-il précisé.

Le ministre des Finances du Zimbabwe Patrick Chinamasa a déclaré pour sa part que ce projet financé par la Chine réduira les délestages dans le pays, précisant qu’au total, ce projet devrait atteindre 2.000 MW et la centrale fonctionnera au charbon, disponible dans la région.

Il a également expliqué que la PER Lusulu Power Company était un consortium de sociétés locales et d’investisseurs étrangers, sans donner plus de détail.

Au Zimbabwe, il est fréquent que les délestages durent au moins huit heures par jour dans plusieurs régions du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.