Mali : Un partenariat pour protéger l’enfant

L’Etat malien, représenté par son Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Maïga Sina Damba,  et l’ONG Plan Mali,  représenté par son directeur national, Amadou Bocoum, ont signé, mardi dernier, un accord de partenariat de 740 millions de FCFA (environs 1,5 million de dollars américains). Ce financement sera destiné à soutenir des programmes visant à protéger et à promouvoir les enfants maliens. Pour ce faire, le Mali décaissera une enveloppe de 415,5 millions de FCFA (830 000 dollars américains) tandis que l’ONG contribuera à hauteur de 325 millions de FCFA (650 000 dollars américains).

En clair, cette collaboration tournera autour de l’élaboration d’une politique nationale de protection de l’enfant ainsi que sa concrétisation réelle. A cet effet, le code de la protection de l’enfant sera préparé. En plus, les deux parties se pencheront également sur la question de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants ainsi que celle de la promotion économique de la malienne. En outre, pendant les trois prochaines années, les deux parties œuvreront ensemble dans la réalisation des recommandations onusiennes portant sur les droits de l’enfant.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que des partenariats de ce genre doivent être multipliés. Car, la situation de l’enfant malien, malgré la bonne volonté de l’Etat et de quelques acteurs de la société civile, reste précaire. Pour en avoir une idée, une étude de l’Unicef datant de 2009 a révélé que 4,3 millions de maliens de moins de 15 ans sont affectés de privation sévère. Celles-ci concernent généralement le logement et l’éducation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.