Publié Le : mar, Oct 9th, 2018

Côte d’Ivoire : Le PDCI dénonce les manœuvres du pouvoir pour le «faire disparaître»

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), l’un des trois grands partis du pays, en rupture avec la coalition au pouvoir, le Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), a accusé lundi le régime d’Alassane Ouattara de comploter pour «le faire disparaître», à cinq jours des élections locales.

Le président du PDCI, Henri Konan Bédié a déclaré au cours d’une réunion du bureau politique dans son fief de Daoukro (centre), que «depuis un moment, le PDCI-RDA fait l’objet de complots visant à le déstabiliser et à le faire disparaître».

Bedié, ancien allié du président ivoirien Alassane Ouattara, a aussi dénoncé le «harcèlement judiciaire» «orchestré par le régime» pour tenter de bloquer le fonctionnement du PDCI, depuis que ce parti a décidé de se retirer de l’alliance avec le parti présidentiel, le RHPD devenu parti Unifié (rassemblement des partis membres de la coalition au pouvoir).

Le 19 septembre, Massafola Méité-Traoré, la juge des référés du tribunal de première instance du Plateau, avait suspendu toutes les résolutions du bureau politique du PDCI, à la suite d’une plainte de Jérôme N’Guessan, membre du bureau politique du PDCI, favorable au parti unifié, temporairement exclu du parti le 4 octobre pour «indiscipline».

Une «décision inique», a indiqué Bédié qui craint que l’affaire qui doit désormais être jugée dans le fond le 10 octobre, ne serve de motif à la mise sous administration judiciaire du PDCI.

Le numéro deux du PDCI, Maurice Kakou Guikahué, a quant à lui, dénoncé des «menaces», des «violences» et des «attaques contre nos candidats et nos militants» pendant la campagne électorale, évoquant des incidents à Guiglo (ouest) et à Port-Bouët (une commune d’Abidjan).

Bédié, ancien président ivoirien (1993-99), a annoncé la convocation d’un «congrès extraordinaire pour la stabilité et la clarification au sein du PDCI-RDA», dont la date a été fixée le 15 octobre, soit au surlendemain des élections. Fondé par le premier président ivoirien Félix Houphouët-Boigny, le PDCI, longtemps parti unique, a été au pouvoir de 1960 à 1999.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>