Publié Le : lun, Mai 14th, 2018

Reprise des vols direct Abidjan-New-York après 20 ans d’interruption

Les autorités ivoiriennes ont inauguré une liaison aérienne directe entre Abidjan et New-York après 20 ans d’interruption, par un vol qui a décollé samedi de la capitale économique ivoirienne, Abidjan.

«Depuis la disparition d’Air Afrique (l’ex-compagnie panafricaine), il y a une vingtaine d’années, il était inexplicable qu’il n’a jamais été possible d’effectuer à partir d’Abidjan des vols directs vers les Etats-Unis», a déclaré le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, lors de la cérémonie de lancement du vol direct vers New-York.

C’est à 15h00 heures locales que le Boeing 787 Dreamliner de la compagnie Ethiopian Airlines a décollé de l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan pour effectuer une vol de 10h30 en direction de Newark, à une heure de New-York. Finies les escales notamment à Paris pour les 53.000 passagers qui empruntent chaque année la route Abidjan-New-York.

La certification en 2015 de l’aéroport d’Abidjan par les Etats-Unis a largement contribué au rétablissement de cette liaison qui sera assurée en partenariat avec Air Côte d’Ivoire, la compagnie nationale ivoirienne. Celle-ci déjà partenaire d’Air France-KLM utilisera sa position de hub à Abidjan pour « rabattre » ou « desservir » les passagers à partir de la capitale économique ivoirienne.

«Nous avons une diaspora importante aux Etats-Unis et au Canada et il était important que nous puissions créer ce pont-là. Cela permettra d’accroître d’un peu près 5% les échanges entre les populations mais aussi les échanges commerciaux entre les deux pays», s’est réjoui Amadou Koné le ministre ivoirien des Transports.

Les autorités ivoiriennes ont annoncé fin novembre le démarrage des travaux d’extension de l’aéroport international d’Abidjan, destinés à doubler d’ici à cinq ans la capacité d’accueil de cette plateforme régionale. Avec ces travaux de modernisation, il devra accueillir « 10 millions de passagers à l’horizon 2025 », selon M. Koné.

Une nouvelle voie de circulation pour accueillir plus de gros porteurs de type A380 et un terminal d’aviation d’affaires seront construits d’ici à 2019, pour un coût global de 42 milliards de francs CFA (64 millions d’euros). Ces travaux sont pilotés par le groupe français de BTP Spie Batignolles.

L’aéroport Félix Houphouët-Boigny a enregistré près de deux millions de passagers en 2016, en augmentation de 16% par rapport à l’année précédente.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>