Publié Le : ven, Mar 30th, 2018

Les États-Unis suspendent les avantages commerciaux accordés aux importations de vêtements du Rwanda

Le président américain Donald Trump a décidé de suspendre les avantages commerciaux accordés aux importations de vêtements du Rwanda, dans le cadre de l’Agoa, en rétorsion aux barrières douanières appliquées par ce pays aux importations de vêtements et chaussures recyclés américains.

Un communiqué du représentant américain du Commerce (USTR), indique que «le président estime qu’une suspension de ces avantages plutôt qu’une sortie du Rwanda de l’Agoa, pourrait permettre de poursuivre les discussions dans le but de restaurer l’accès au marché (aux produits américains) et permettre au Rwanda de respecter les exigences de l’Agoa ».
Les États-Unis avait décidé de mener une enquête sur le Rwanda mais également sur la Tanzanie et l’Ouganda en mars 2017 à la demande de l’association américaine des textiles d’occasion et recyclés (SMART) qui dénonçait l’imposition par ces trois pays, de droits de douanes sur les exportations américaines.
Mais l’USTR précise que «le président ne suspend pas les avantages sur les produits importés de Tanzanie et d’Ouganda parce que chacun d’eux a pris des mesures pour éliminer les droits de douane prohibitifs sur les importations de vêtements et chaussures d’occasion américains».
Le Rwanda est éligible à l’Agoa (African Growth and Opportunity Act). La loi sur la croissance et les opportunités en Afrique, Agoa, a été adoptée le 18 mai 2000 par le Congrès américain et confère des préférences commerciales à 38 pays africains subsahariens. Ce dispositif exonère de droits de douane de nombreux produits africains exportés vers les États Unis.
Au fil des années, 6.000 produits ont pu bénéficier de réductions de taxes à l’importation, mais ces avantages commerciaux ne sont applicables que sous certaines conditions.
Les pays participants à l’Agoa doivent remplir des conditions concernant les droits de l’Homme, la bonne gouvernance et la protection des travailleurs mais aussi n’appliquer aucune interdiction douanière pour les produits américains sur leur territoire.
En 2017, le nombre des pays éligibles à l’Agoa s’est élevé à 38. L’Agoa prend fin en 2025 et ne devrait pas être reconduit selon le gouvernement américain.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>