Publié Le : lun, Oct 23rd, 2017

Les allégations de Messahel contre le Maroc dénoncées par le corps diplomate africain à Rabat

Le corps diplomatique africain à Rabat s’est dissocié des déclarations « osées », « incompréhensibles » du ministre algérien des Affaires étrangères contre le Maroc, a déclaré samedi dernier le doyen des ambassadeurs africains au Maroc, Nimaga Ismaila.

«Les chefs de mission des pays africains ont pris acte avec étonnement des déclarations (du ministre algérien des Affaires étrangères), qui émanent de la voix la plus autorisée des autorités algériennes», a indiqué l’ambassadeur de la république centrafricaine, Nimaga Ismaila, doyen du corps diplomatique africain, s’exprimant au nom des ambassadeurs africains à Rabat.

Pour rappel, le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel qui était le vendredi 20 octobre, l’invité d’un Forum des chefs d’entreprise algériens, a ouvertement accusé la compagnie aérienne marocaine Royal Air Maroc (RAM) d’acheminer du Haschisch et les banques marocaines de blanchir l’argent du narcotrafic en Afrique. Le chef de la diplomatie algérienne a tenu à préciser que ce sont «les chefs d’Etat africains qui le disent».

Dans une déclaration en marge des réunions d’information tenues à ce sujet, samedi à Rabat, par le ministère marocain des A.E avec les ambassadeurs africains accrédités au Maroc, le doyen du corps diplomatique africain a qualifié «d’osée», l’imputation par le ministre algérien de ses propos à des chefs d’État africains.

L’ambassadeur Nimaga Ismaila a assuré que les chefs d’État africains ne manqueront pas lors de leur prochaine réunion à Addis-Abeba, d’exiger de l’Algérie des «explications» sur les propos de Messahel.

Pour le diplomate centrafricain, les déclarations du ministre algérien sont d’autant plus incompréhensibles «qu’au sein de l’Union africaine, c’est d’une voix unanime que les chefs d’États africains avaient salué le retour du Maroc, ou plutôt la régularisation de sa situation, puisque le Maroc n’a jamais quitté sa famille».

Il a par ailleurs relevé la coïncidence des déclarations du ministre algérien des A.E avec la tournée qu’effectue actuellement dans la région, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Horts Köhler, qui, a-t-il dit, «sera le témoin oculaire de ce qui peut entraver ses démarches».

Le diplomate Ismaila, a assuré au nom des ambassadeurs africains à Rabat, que «la politique africaine du Maroc se porte très bien», saluant «la clairvoyance et surtout l’engagement du Maroc pour faire en sorte que notre continent parle d’une seule voix».

 

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>