Publié Le : ven, Oct 6th, 2017

ONU : Le secrétaire général se rendra en Centrafrique d’ici fin octobre

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, se rendra en Centrafrique d’ici la fin du mois d’octobre, pour sa première visite dans ce pays en guerre civile, où une Mission de maintien de la paix onusienne tente de stabiliser la situation.

Il s’agit également d’un déplacement en vue de « consolider le partenariat » entre l’ONU et la Centrafrique ravagée par les violences, selon la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca).

Si pour l’heure aucun détail n’a été donné sur le jour et le programme de la visite de Guterres, l’on sait cependant qu’il sera précédé de son conseiller spécial pour la prévention du génocide, Adama Dieng.

Le mandat de ce dernier lui permet de recueillir des informations, d’alerter le Secrétaire général de l’ONU et le Conseil de sécurité et de formuler des recommandations.

Adama Dieng se rend ce vendredi en Centrafrique, où il se déplacera à Bria (est), théâtre de massacres en juin et en août, pour rencontrer des représentants de groupes armés et des victimes des violences.

La Centrafrique connaît depuis plusieurs mois une recrudescence d’affrontements entre groupes armés, qui se disputent le contrôle des ressources naturelles et des zones d’influence.

Au mois d’août, à deux reprises, Stephen O’Brien, sous-secrétaire général de l’ONU aux Affaires humanitaires, avait alerté sur le fait que des « signes avant-coureurs de génocide sont-là ».

Mais le président centrafricain Faustin Archange Touadéra a estimé fin septembre, en marge de la 36e session du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies, que parler de génocide dans son pays, n’était pas « justifié ».

 

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>