Publié Le : mar, Août 15th, 2017

Plus de 300 morts dans des inondations en Sierra Leone

Selon un bilan provisoire, 312 personnes ont trouvé la mort et 2.000 sont sans-abris depuis une gigantesque coulée de boue provoquée ce lundi par des pluies torrentielles, dans plusieurs quartiers de Freetown, la capitale de la Sierra Leone. D’après la Croix-Rouge locale, ce bilan pourrait encore s’alourdir.

Après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la capitale sierra-léonaise dans la nuit de dimanche 13 à lundi 14 août, les images diffusées par les médias locaux montrent des corps sans vie maculés de terre, des maisons emportées par des coulées de boue… Un véritable torrent.

Tout au long de la journée de ce lundi, le bilan n’a fait que s’alourdir, passant de 18 morts, selon la Croix Rouge locale, puis à 180, selon une source hospitalière. Dans l’après-midi, il est monté à 312 morts, selon un nouveau décompte de la Croix-Rouge. Selon Patrick Massaquoi, un porte-parole de la Croix Rouge, ce dernier bilan pourrait être encore revu à la hausse, car  les services de secours étaient toujours dans les quartiers où des maisons ont été emportées par des glissements de terrain. Une ONG locale, «Society 4 Climate Change Communication (S4CCC-SL)», a publié sur Twitter des photos de cadavres, dont une montrant cinq corps entremêlés et maculés de terre, dont celui d’au moins deux femmes et d’une petite fille. Candy Rogers, une responsable des services de secours a estimé à «plus de 2.000 personnes» les personnes «sans abri», alors que la Sierra Leone est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique avec environ 60% de sa population vivant sous le seuil de pauvreté selon les Nations unies.

Ce pays est fortement arrosé avec six mois de pluie par an. Dans ce contexte, les inondations constituent un danger récurrent notamment à Freetown, ville surpeuplée d’environ 1,2 million d’habitants où des habitations précaires sont régulièrement emportées par des pluies torrentielles. En septembre 2015, des inondations avaient fait 10 morts et quelque 9.000 sans-abris dans la capitale de ce pays anglophone d’Afrique de l’Ouest. L’Afrique est régulièrement confrontée à des inondations meurtrières dont les plus récents ont fait 125 disparus en Algérie en novembre 2001 ou encore au moins 377 morts pendant la saison des pluies 2010 en Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>