Publié Le : jeu, Mai 18th, 2017

Le président Soudanais Omar el-Béchir au sommet de Ryad avec Donald Trump

Le ministre soudanais des Affaires étrangères, Ibrahim Ghandour a confirmé ce mercredi le déplacement à Ryad, du président Omar el-Béchir, à l’occasion du sommet des dirigeants arabes et musulmans avec le président américain Donald Trump.

Interpelé à ce sujet par des journalistes lors d’une rencontre à Genève, le chef de la diplomatie soudanais a affirmé que «le président Béchir (…) ira en Arabie Saoudite», alors qu’il fait l’objet d’un mandat d’arrêt international pour génocide.

Alors que le président Donald trump doit prononcer un discours sur « une vision pacifique » de l’islam durant le sommet de Ryad, Ghandour a tenu à rassurer la presse sur les rapports entre les deux Etats, déclarant que «nous nous réjouissons de la normalisation de nos relations avec les Etats-Unis ».

A la question de savoir si les deux chefs d’Etats vont éventuellement échanger une poignée de mains, le ministre soudanais des Affaires étrangères a indiqué qu’il n’était pas possible de prédire les choses à l’avance, estimant qu' »une poignée de mains ne veut rien dire s’il n’y a pas de (bonnes) relations ».

Visé par un mandat d’arrêt de la cour pénale internationale (CPI) pour des faits de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité au Darfour, le président soudanais multiplie les déplacements, notamment en Afrique et dans le monde arabe, sans être inquiété.

Béchir au pouvoir depuis 1989 a toujours nié fermement les accusations de la CPI, depuis l’ouverture en 2005, d’une enquête sur instruction  du Conseil de sécurité de l’ONU.

Le Soudan et l’Arabie saoudite qui entretiennent de bonnes relations, font partie des principaux membres d’une coalition militaire arabe sous commandement saoudien impliquée dans la guerre au Yémen.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>