Publié Le : lun, Nov 30th, 2015

COP21 : Mahamadou Issoufou réclame un « accord contraignant » sur le climat

issoufou-cop21« Il faut un accord contraignant à Paris, il faut que le commerce des émissions de gaz à effet de serre et du carbone soit organisé », a déclaré ce dimanche, le président du Niger, Mahamadou Issoufou.

Le président nigérien a également réclamé «des engagements clairs et fermes» lors de la conférence de l’ONU sur le climat qui s’ouvre ce lundi à Paris, martelant que les pays pollueurs devaient « payer ». «Il faut que Paris envisage des sanctions, des engagements contraignants », a-t-il insisté.

Pour lui « l’enjeu de la COP21 c’est comment limiter la hausse de la température à 2 degrés d’ici 2100, mais 2 degrés, c’est pour le monde, ça veut dire 3 degrés pour l’Afrique », rappelant que l’objectif pour le continent africain était de limiter le réchauffement à 1,5 degré.

« Quand on regarde les contributions des différents pays, on est largement en-deçà de ce qu’il faut faire », a-t-il noté, insistant sur l’enjeu du financement des mesures.

« Pour le seul Niger, c’est 8 milliards de dollars qu’il faut mobiliser sur 10 ans pour lui permettre de financer sa contribution », a indiqué Issoufou, précisant que son pays ferait des propositions pour le lac Tchad, troisième réserve d’eau douce au monde, qui a perdu 90% de sa superficie depuis les années 60.

Ce lundi, près de 150 chefs d’Etat et de gouvernement se retrouveront au Bourget, près de Paris, pour le coup d’envoi officiel de la plus grande conférence sur le climat (COP21) jamais organisée.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>